Retourner sur visunove, appuyez sur F11 pour une meilleure lecture. Sauvegarder
L'aube aux yeux gris couvre de son sourire la nuit grimaçante...
Il est étonnant de voir à quel point notre mémoire est sélective. Par exemple, il est évident que dans ce cas, "l'aube aux yeux...",
... Hum, Quoi?? Comment en suis-je arrivé à penser cela?
Oh, c'est sûrement par association d'idées. Oui, sans doute. Ce terme m'est familier. Mon cerveau a conservé heureusement sa définition intacte quelque part :
"association : union de deux ou plusieurs molécules donnant une molécule plus grosse"
Hum... Intéressant.
Par conséquent, "idées" signifierait nécessairement des molécules abstraites représentant de l'information et ayant une propriété transitive...
Oui, cela me parait clair.
Je suis donc sur le point de me réveiller et c'est la première chose à laquelle a pensé mon cerveau.
Quel esprit épris de littérature je suis ! Après tout, tandis que certains s'empêtrent dans les tracas quotidiens de la vie, d'autres culminent au sommet. La vie est ainsi faite.
Tiens, d'ailleurs cela fait une demi-heure que j'ai une envie pressante qui m'empêche de me rendormir.
Je vais donc ouvrir les yeux et m'emparer de l'univers qui s'offrira à moi. Et je boirai insatiablement aux mamelles de la Nature... (euh ... c'est étrange, je ne me souviens plus quel grand homme a dit ça...)
Bon, il faut vraiment que j'aille pisser.
J'ouvre les yeux.
Comme je le disais la mémoire est quelque chose de fascinant et d'étrangement sélectif. Par exemple, je ne sais absolument pas où je suis à présent... ni qui je suis d'ailleurs...
Fin
A suivre
Haussement de paupières
Entraves
Auteur : souliter