Retourner sur visunove, appuyez sur F11 pour une meilleure lecture. Sauvegarder
Je dois fuir... Je tourne à l'angle d'un mur sans même ralentir et continue de courir comme un dératé. Je ne sais pas pourquoi ces gars me poursuivent mais je n'ait pas envie de la savoir.
Ma respiration se fait hachée et je commence à sentir une douleur sur le côté, mais je continue à courir puis vois une porte entrouverte sur mon chemin. Je jette un coup d’œil par dessus mon épaule pour m'assurer que personne ne me voie puis me jette dessus.
Aussitôt rentré je ferme la porte derrière moi, en m'appuyant contre, reprenant mon souffle, perdu durant la dernière demi heure de course poursuite dans les rues de ce quartier fantôme.
Je les entends s'approcher et retient mon souffle alors qu'ils passent en courant sans s'arrêter devant la porte.
*silence*
Je soupire en m'affalant un peu plus contre la porte. Ils sont partis... J'ai bien cru que j'allais y passer cette fois.
Je me relève et prends enfin le temps de regarder autour de moi, je suis dans une ancienne maison, visiblement abandonnée mais encore dans un état convenable.La pièce est sombre et seul un rayon de lumière venant du toit percé me permets de distinguer mon environnement. J'avance et décide de faire attention à mes pieds en voyant le trou présent dans le plancher, juste à un mètre de moi.
Au fond de la pièce se trouve une fenêtre barricadée de planches. A côté, une bâche recouvrant probablement des gravats et des planches marquent le coin de la pièce. Je frissonne en voyant des tâches de ce qui semble être du sang sur le mur tout près...
Mais mon attention revient au tas de gravas, et je me sens mal à l'aise. Il y a quelque chose. Je me décide et souffle faiblement un nom.
-Keren ?
-Oui Lukas ?
Je souris en voyant la silhouette massive et rassurante de Kennen sortir des ombres qui la dissimulaient auparavant.
#Rajouter Avant plan Keren # Keren, aussi étrange que celà puisse paraître, est un loup. Je ne me suis jamais posé la question de savoir pourquoi il pouvait communiquer avec moi, mais celà ne m'a jamais parut important alors je ne l'ai jamais questionné à ce sujet.
Keren ne parle pas énormement et seulement quand nous sommes seuls. Je doute d'ailleurs que beaucoup de personnes l'aient seulement aperçu. Il sait se faire discret malgré sa taille et son apparence tape à l'oeil. S'il ne veut pas être vu, il ne sera pas vu, c'est aussi simple que celà avec lui. Les ombres ont toujours semblé l'avaler quand il s'y terre.
C'est d'ailleurs en se cachant d'humains parmi elles qu'il m'a retrouvé, blessé et amnésique juste après le Cataclysme. Je n'ai jamais comprit pourquoi il m'avait recueillit au lieu de me laisser mourir, mes souvenir de cette époque étant flous, mais je lui dois la vie...
Il m'a non seulement sauvé alors que je courrais droit vers une mort certaine sans soins adéquats, mais il est celui qui m'a aidé à me reconstruire une vie alors que je n'avais plus aucun repère, entre mon amnésie et les événements du moments. Il a toujours été avec moi durant tout ce temps, ces 9 années, et je ne le remercierais jamais assez pour ça, même s'il persiste à me dire qu'il n'en est rien.
- ...que tu en dis Lukas ?
La voix grave et douce de Keren me sors de mes pensées et je cligne des yeux. Keren me regarde, une lueur concernée dansant dans ses prunelles dorées.
- Hum ? Désolé, j'étais dans la lune. Tu peux répéter ?
Keren fronce les sourcils, inquiet de me voir aussi tête en l'air. Un tel manque d'attention peut être fatal en ce bas-monde. Il semble sur le point de dire quelque chose mais se ravise et finit par répéter sa question.
- Que vas-tu faire ?
- A propos de quoi ?
- L'eau. C'est aujourd'hui que tu dois aller voir Hide pour remplir les réserves.
Maintenant qu'il me le dis, c'est vrai que c'est aujourd'hui que je dois aller récuperer l'eau potable pour le mois. Hide m'a pourtant prévenu. Il ne sera plus là pour un moment et il faut que je remplisse les réserves avant qu'il soit parti.
Hide est le seul a savoir comment se procurer de l'eau potable dans le coin, et il en fait profiter un peu tout le monde gratuitement. Un type sympa qui évite au plus pauvres de mourir de déshydratation, ou pire...
Parce que le problème n'est pas que le Cataclysme aie transformé le monde en desert arride ou asséché les rivière et lacs, au contraire, il y a de l'eau en abondance et il pleut régulièrement. Les récoltes sont maigres mais c'est plus la terre appauvrie qui est à blâmer.
Non, de l'eau, il y en a.... Mais de l'eau potable en revanche... Personne, même le plus assoiffé des hommes ne se risquerais à boire l'eau sauvage...
Pas après avoir vu ce qui arrive aux inconscients qui s'y risquent.
Transformés en être difformes ou tout simplements morts dans d'atroces souffrances dans les heures suivant l'ingestion du poison.
Il a fallut plusieurs essais avant de se rendre compte que les plantes ne véhiculaient pas le virus, et le filtraient, nous permettant de garder une alimentation correcte si ce n'est normale.
Je jette à nouveau un coup d'oeil à la porte et frissonne.
Hide part demain à l'aube, mais je n'ai aucune envie de râter ma chance. D'un autre côté, mes poursuivants sont peut-être encore dehors, à me chercher...
- Je vais attendre la nuit pour aller chercher de l'eau.
- Peux-tu aller voir si la route est dégagée ? Nous partons
J'hésite puis soupire, plongeant à nouveau mes yeux dans les prunelles de Keren, qui me fixe, inquisiteur.
Fin
A suivre
Course poursuite
Messiah - The last Hope
Auteur : RikkaYomi