Retourner sur visunove, appuyez sur F11 pour une meilleure lecture. Sauvegarder
Chaperon Rouge…
Plus jeune, ce surnom m'avait été donné par mes proches, à force de me voir vêtu du bonnet en velours rouge confectionné par Grand-Mère.
Le temps s'écoula, mais le surnom resta, comme marqué au fer rouge sur ma chair.
Et puis, je l'aimais bien moi, ce surnom.
Ce jour-là encore, ma mère me nomma de cette manière pour me demander un service. Elle souhaitait que je rapporte du gâteau et une bouteille de vin à Grand-Mère. Euphorique, j'attrapai avec leste le panier qu'elle me tendait et sortis en trombe. Il fallait dire que Grand-Mère me manquait énormément.
Elle habitait dans une chaumière à l'orée du bois, mais à l'opposé de notre petite commune. Pour la rejoindre, contourner la forêt était grandement conseillé, mais ce jour-là, j'étais d'humeur audacieuse.
Je coupai donc par le bois.
La couverture de verdure laissait passer ici et là des rayons lumineux, éclairant le chemin boisé que j’empruntais. De grands arbres, à la toison verte, s’élevaient tout autour de moi, dont les branches soutenait des nids d'oiseaux. Une délicieuse mélodie émanait du gosier des rossignols.
Le cadre était vraiment sublime.
Soudainement, un buisson s'agita à ma droite. Un frisson me parcourut aussitôt mais la vue de l’écureuil qui en sortit me rassura. Je me baissai pour observer le petit animal, reniflant dans ma direction, et remarquai une tâche rouge sur son museau.
Du sang ?
Partir en courant
Continuer à observer
Effrayée, je titubai alors en arrière et tombai, les paumes posées sur le sol. Qu'est-ce que du sang frais faisait sur ce pauvre animal ?
Fin
A suivre
Il était une fois une jeune fille vêtue de rouge
Little Red Riding Hood
Auteur : TheMiddleford