Retourner sur visunove, appuyez sur F11 pour une meilleure lecture. Sauvegarder
Il regarda les pièces que l'humain avait posées sur le comptoir.
Tavernier : ce n'est pas assez, il manque 10 pièces de cuivre.
Tavernier / elfe mâle, environ 1m70, cheveux et yeux gris, il porte des habits bon marché et un poignard attaché à sa ceinture.
Il reprit les pièces du comptoir.
Algard : (c'est pourtant l'endroit le moins cher).
Algard / Jeune homme de 18 ans, yeux et cheveux noir, un peu envelopper, 1m75.
Un elfe qui était en train de préparer quelques repas s'arrêta.
Cuisinier elfe : il n'a qu'a aller chez les orcs, à ce qu'il parait, les humains sont bien traiter là-bas.
Ceux qui se trouvaient dans la taverne se mirent à rire.
Algard sortit de la taverne, il fessait très froid dehors, il commença à chercher un refuge ou passer la nuit, une petite grange abandonnée se trouvait pas loin, elle était remplie de trou, il s'y installa.
Il sortit une carte de sa poche, elle était grise avec des petits bords noirs sur les côtés, il y avait des chiffres inscrits dessus, avec un petit texte en dessous et une image d'un monstre tout en haut, elle représentait une petite fée, la carte fessait 8 cm de hauteur et 5 cm de largeur.
Algard : Tu rapportes presque rien, ça ne vaut pas tous les efforts que je dois faire pour t'obtenir.
Algard déposa la carte au sol.
Algard : libération.
La carte disparue, une petite fée prit sa place, elle mesurait 10 cm de long, son corps et ses ailes étaient bleues, elle avait des yeux verts.
Algard : tu es libre, fais ce que tu veux.
Algard commençait à s'endormir, le peut de magie qu'il lui restait tomba à 0 avec l'action qu'il venait de faire, c'est ce que lui indiquait l'écran qui flottait dans l'air à côté de lui.
Algard : (heureusement que mes points de vie et de magie se rechargent une fois par jour).
À peine avait-il eu cette pensée que ces yeux se fermèrent.
La journée était déjà bien entamée, le bruit des passants réveilla Algard, il avait passé une mauvaise nuit, en s'étirant, il ressentit quelques petites douleurs.
Algard : (il faut absolument que je trouve un bon endroit pour cette nuit).
Son ventre criait famine, il se mit en route pour trouver de quoi mangé, une fée commençait à le suivre.
Algard la regarda.
Algard : tu es la fée d'hier soir, celle que j'ai relâchée ?
La petite fée secoua la tête de haut en bas pour donner sa réponse.
Algard secoue sa main vers la fée pour la faire partir.
Algard : ouste, va voir ailleurs si j'y suis.
Dès qu'Algard arrêtait de brandir sa main pour l'éloigner, la fée revenait vers lui.
Algard : qu'est-ce que c'est que cette histoire.
Il appuya sur l'écran à ses côtés pour avoir une explication, l'écran commença à parler avec une voix un peu stridente.
Écran d'aventurier : en de très rare cas, il peut arriver qu'une fée décide de rester près d'une personne, aucune explication n'a été trouver pour le moment sur ce phénomène étrange.
Algard : il ne manquait plus que çà.
L'écran montrait certain autre lien après cette recherche comme par exemple, plus d'info sur les types de fée ou comment s'en débarrasser.
Algard : ne commence pas à devenir trop collante.
Algard quitta le village et se dirigea près d'une forêt qui se trouvait d'en les alentours, il cherchait des fruits comestibles, il tomba sur un pommier, lorsqu'il recueillit le fruit, un souvenir lui revint.
[une femme était occupée dans la cuisine, un homme est une petite fille était assis a table en train de discuter, Algard se trouvait dans le salon en train de manger une tarte aux pommes devant la télévision, ne mange pas toute la tarte où tu n'auras plus fin pour le dîner, viens t'asseoir à table].
Des larmes coulèrent sur son visage, il les essuya avec sa manche, pendant ce temps, un petit animal qui ressemblait à un écureuil avec 6 pattes et 2 cornes sur la tête s'avança vers lui, Algard le regarda.
Algard : je vais trouver un moyen de rentrer chez moi.
Il sortit un petit couteau qu'il avait acheté auparavant et 2 cartes de sa poche, il les posa par terre.
Algard : - invocation renard. - invocation fée.
Les 2 cartes disparurent, un petit renard au pelage vert avec 2 queues et une petite fée rouge au yeux noir apparurent.
Le corps d'Algard se bloqua.
Algard : bon sang, satané coût d'invocation.
Les points de magie d'Algard diminuèrent de 6, il lui en restait 12.
La fée rouge agita ses mains et le corps d'Algard pu à nouveau bouger, le renard lança une petite boule de feu sur l'étrange créature mais elle l'esquive sans trop de problème.
La créature lança du poison de sa bouche, le renard n'a pas eu le temps d'esquiver, il disparut instantanément.
Algard : pourquoi il y a une telle différence de force entre ces monstres ?
Algard courut le plus vite possible dans la direction opposée à la créature, quand il a fini de la semer, il regarda la petite fée rouge.
Algard : heureusement que tu as été la première créature que j'ai capturée, si tu n'étais pas là, je n'aurais pas pu bouger et cette créature aurait fais tomber mes points de vie à 0.
Algard eut une pensée.
Algard : (que va-t-il se passer si mes points de vie tombent à 0 ?).
La fée rouge hocha de la tête et commença a discuter avec la fée bleue.
Algard mis une carte vierge devant la fée rouge et elle y entra de force.
Algard : désolé, malheureusement, plus tu restes matérialisé, plus je perds de point de magie avec le temps.
La petite fée bleue se mit sur l'épaule d'Algard.
Algard : on m'a mis le poids de ce monde sur les épaules, et quand ils ont réalisé que je ne pouvais rien faire, ils ont invoqué d'autre humain.
La fée s'endormit.
Algard : n'hésite pas à me dire si mon histoire t'ennuie.
Il m'y la fée dans la poche avant de sa veste.
Algard : (il est temps d'aller dans une autre région, j'ai pu obtenir des infos sur certaines créatures qui seraient d'un type faible face au miennes).
6 ans plus tôt.
Algard : tiens-moi la main, il ne faut pas que tu te perdes dans le magasin comme la dernière fois.
La fillette refusa de lui donner la main, le glacier venait de s'arrêter en face de la rue.
Madoka : achète-moi une glace, grand frère.
Algard : c'est presque l'heure du repas, tu pourras en avoir une après.
Madoka : je la veux maintenant.
Algard : non, c'est non, nous sommes presque arrivés à la maison maintenant de toute façon.
Madoka donna un coup de pied à Algard.
Madoka : j'ai dit que j'en voulais une maintenant.
Algard pris la main de Madoka et ne la lâcha pas.
Algard : puisque c'est comme ça, tu n'auras droit à rien.
Madoka pleura tout le long du chemin jusqu'à la maison.
Algard ouvrit la porte et au moment même, Madoka couru vers sa mère.
Madoka : maman, Algard m'a frappé.
Mère de Madoka : tu n'as pas honte, Algard.
Algard : mais je n'ai rien fait.
Père d'Algard : ce n'est pas une façon de répondre à ta belle-mère, monte dans ta chambre.
Algard se réveilla.
Algard : (encore un souvenir du passé).
Fermier : nous sommes presque arrivés.
Fermier / homme-guépard, 1m90 environ, très vieux d'apparence.
Algard se trouvais dans une charrette tiré par une sorte de tauro à 2 têtes, le fermier a bien voulu le prendre, de somptueuses prairies s'éloignaient au fur et à mesure qu'ils avançaient, la fée bleu fessait une sorte de danse au dessus d'Algard.
Algard : puisque tu insistes pour rester à mes côtés, il faut que je donne un nom.
Algard réfléchis pendant une minute.
Algard : j'ai trouvé un beau nom, à partir de maintenant, tu t'appelleras Cerdena, qu'est-ce que tu en penses ?
La fée secoua vigoureusement la tête, elle semblait être contente.
Fermier : nous sommes arrivés.
Algard : merci pour m'avoir pris.
Fermier : ce n'est pas grand chose, ça doit être dur pour toi d'être le seul humain sans compter les 3 autres héros dans ce nouveau monde.
Algard : on s'y fait.
Fermier : ce que le roi n'a pas vu en toi, il est clairement visible pour ceux de mon espèce, ne te laisse pas décourager.
Le fermier fit ses adieux et s'éloigna.
Algard : quand je suis à 2 doigts d'abandonner, il y a toujours quelqu'un comme ça qui me dit d'aller de l'avant, c'est pour ça que je ne peux rester sans rien faire, qu'est-ce que tu en dis, Cerdena.
Au moment ou Algard la regarda, elle se mit à briller d'une forte lumière aveuglante, quand il ouvrit les yeux, elle avait changé.
Écran d'aventurier : fée bleue de niveau 2, elle a le pouvoir de trouver des fées verte et noir dans les alentours.
Elle a gagné environ 2 cm et ses points d'attaques ont augmenté de 3.
Suite de l'aventure dans le chapitre 2, n'hésiter pas à donner votre avis.
Fin
A suivre
Chapitre 01 : tomber de haut.
Le monde des monstres et le transformateur.
Auteur : catsam