Retourner sur visunove, appuyez sur F11 pour une meilleure lecture. Sauvegarder
Je longeais comme à mon habitude les longs et interminables couloirs de mon lycée, le manteau posé sur épaules, suivant les mouvements de mes pas.
Depuis combien de temps étais-je en train de marcher ?
Je l’ignorais car j’avais perdu toute notion du temps.
C’était comme si je me trouvais dans une autre dimension, celle de la solitude et du silence infini.
J’étais tellement perdue dans mes pensées, ce jour-là, que je n’entendais pratiquement plus les voix, les rires et cris des autres lycéens.
Depuis combien de temps étais-je dans cette situation ?
Etrangement, je ne le savais pas.
J’avais beau chercher au plus profond de mes souvenirs, il n’avait rien.
Rien du tout. Je sentais un grand vide en moi... Attendez.
Si, il y avait quelque chose : des lettres. Je n’arrivais pas à les distinguer correctement ; elles étaient floues.
Je sentais la brise qui caressait légèrement mon visage et les mouvements imperceptible de la terre. Je voyais le ciel s’étendre et le toit de mon lycée qui disparaissait peu à peu.
Mes mouvements étaient si légers que j’avais l’impression de voler et d’être la maitresse du vent.
Jamais je n’avais senti une si grande liberté.
Fin
A suivre
Univers 1 : Trou noir
La tête dans les étoiles
Auteur : Aichadelak