Retourner sur visunove, appuyez sur F11 pour une meilleure lecture. Sauvegarder
1 JOUR APRÈS LE COMBAT DE YOZORA ET AÏ, Hakobe, partie Est
Le jour après son combat acharné, Yozora se réveilla dans son lit d'hôpital.
Avec toutes ses blessures et bandages elle n'avait pas vraiment de libertés de mouvements. Elle tourna la tête sur sa dos et vu Aï assise sur son lit, un gros coussin dans son dos pour la maintenir.
Notre épéiste était en train de lire un livre. Son épaule gauche était couverte de gros bandages et son bras maintenu avec une écharpe de maintien. La mage semblait avoir du mal à tourner les pages.
Yozora: Salut Aï. ça va ?
Aï tourna alors doucement la tête vers Yozora:
Aï: Tiens tu es réveillée ? Bien dormi ?
Yozora: Je viens d'émerger... Malgré mon état j'ai plutôt bien dormi. Je ne savais pas que tu aimais lire.
Aï: En vrai j'aime pas plus que ça. C'est juste un moyen de passer le temps.
Yozora: Je comprends.
C'est à ce moment-là qu'une infirmière se rapprocha de Yozora et lui demanda comment elle se sentait et lui annonça que son repas allait bientôt lui être servi, sachant qu'il est presque midi.
Yozora lui répondit qu'elle sentait que sa position était un peu inconfortable et la remercia de l'avoir prévenu. Mais au moment où l'infirmière s'approcha de Yozora pour l'aider à changer de position, la comédienne prit un ton suffisamment clair et annonça qu'elle ne souhaitait être servi ou touché que par des hommes.
L'infirmière fût perplexe mais ne souhaita pas décevoir Yozora et s'en alla en prévenant ses collèges.
La personne qui s'approcha alors d'elle pour l'aider...
???: Bonjour mademoiselle ! Alors comme ça on ne souhaite être servi que par des hommes ? Vous avez tout compris à la vie vous ! Jun, prince de ces dames, pour vous servir.
Jun s'inclina. Il tenait dans les mains un plateau où était posé le repas du midi, en l'occurrence un bol de soupe et un peu de viande.
Yozora: Je sens que mes repas ici vont être drôles...
Aï: Vu ton état ça va être dur de te servir à manger toute seule...
Yozora: Merci de ton soutien Aï...
Aï: De rien.
Yozora fit la moue et Jun regardait cette situation avec amusement. Il se mit ensuite à nourrir Yozora avec toute la délicatesse dont il était capable.
Une fois ceci fait il laissa Yozora et lui annonça qu'il serait à son service si elle avait besoin de quelque chose.
Une fois seule avec Aï, sans compter les autres blessés, Yozora lui dit:
Yozora: Pourquoi il n'est pas sur le front ?
Aï: Sa magie n'est pas faite pour l'attaque. De plus durant l'opération de sauvetage il a vu son amie mourir sous ses yeux. Tu ne le savais pas ?
Yozora: C'est donc lui... Et tant que j'y pense je vais m'ennuyer si je n'ai rien à faire... Je ne peux même pas lire et vu que je sais que tu n'es pas très bavarde...
Aï: Effectivement, d'ailleurs si je pouvais lire mon livre tranquille ça m'arrangerait.
Yozora: Pas de problème...
La comédienne commença alors à penser à des choses diverses et variées. Mais sa "solitude" commençait à l'ennuyer. Elle tenta de dormir mais ne trouva pas le sommeil. Elle appela alors Jun qui passait dans le coin.
Yozora: Jun ? Vous pouvez venir ? J'ai besoin d'un peu de compagnie.
Le jeune homme se rapprocha alors d'elle, prit une chaise et s'installa à côté du lit. Ils échangèrent alors sur différents sujets, Jun partant parfois voir d'autres malades. De son côté, Aï parvenait à faire abstraction du monde extérieur et resta concentrée sur son livre.
[...]Au milieu de l'après-midi une femme rentra en trombe dans l'infirmerie et cria:
???: Alerte nous sommes...
Au même moment la fenêtre et un bout du mur autour explosèrent, éparpillant des débris de verre à travers la pièce dans une gerbe de flammes.
Aï et Yozora furent surprises par cette explosion, autant que toutes les personnes dans la pièce, sauf que la personne qui entra les mirent mal à l'aise:
Susanoo: Je sais que vous êtes ici, vous ne pouvez pas vous cacher.
Il tenait son arme à la main, mais comparé à la veille elle était enflammé. Il parcourut la pièce du regard et s'arrêta dès qu'il aperçut Aï.
Susanoo: Et de une. Dis, elle est où ton amie ?
Yozora n'ayant pas la même apparence que la veille il ne l'avait pas reconnu, et tant mieux pour elle.
C'est alors que Jun se mit sur son passage et créa un pion géant devant lui.
Jun: Je ne sais pas qui vous êtes mais vous vous attaquez aux mauvaises personnes.
Aï: Attention Jun il est super puissant ! Beaucoup trop pour toi.
Ces paroles ne rassurèrent pas le jeune homme. Deux secondes plus tard son pion était en miettes et les morceaux éparpillés brulaient.
Susanoo: Je n'hésiterais pas à éliminer les gens qui se dressent sur mon chemin.
Jun: Que nous voulez-vous ?
Jun tentait de gagner du temps avant l'arrivée de mages plus puissants, même s'ils étaient quasiment tous sur le front. Et en même temps personne ne s'attendait à une attaque surprise comme celle-là.
Susanoo: Je suis venue capturer les deux filles qui m'ont vaincus et laisser pour mort hier. J'ai l'intention d'en faire mes esclaves, comme je l'ai fait avec tout mes adversaires de valeurs.
Jun: Pff...Ce n'est pas bien ça. Les femmes ne devraient pas avoir ce genre de punition. C'est contraire aux principes de Jun le magnifique.
Susanoo s'impatienta.
Susanoo: C'est toi que je tuerais le premier alors.
Il leva son immense masse enflammée.
Jun: Et merde. Petra je crois qu'on va se revoir plus tôt que prévu...
Il ferma les yeux, prêt à voir la mort en face. Yozora et Aï hurlèrent un "NON" à l'unisson.
Il y eut alors un flash lumineux devant Jun. Il fût comme poussé et se retrouva les fesse par terre.
???: Je ne te le fais pas dire Jun !
De son point de vue, Jun voyait une silhouette de femme avec des ailes blanches pures dans le dos. Elle avait bloqué l'attaque de Susanoo avec ses bras.
Jun: Un ange ?...
Un fort courant d'air parcouru la salle.
???: Bourrasque angélique !!!
Susanoo fût soufflé par le vent et ses pieds quittèrent le sol et il ressortit en vol plané par où il était entré.
L'ange se tourna alors vers Jun:
???: Je suis venue tenir ma promesse.
Elle s'envola alors et sortit pour combattre Susanoo.
L'ange ne rappelait rien à Jun mais sa voix lui disait quelque chose. En y réfléchissant plus certains éléments le perturbait: les cheveux blonds de l'ange, sa voix, mais aussi le fait qu'elle avait parlé de "promesse".
Jun: Petra ?...
Il se précipita dehors et put alors observer le combat entre l'ange blond et Susanoo. Grâce à sa magie céleste, l'ange avait l'avantage sur la magie de feu actuellement utilisée par Susanoo (comme quand Natsu a affronté Eligoal dans le manga).
Susanoo: Tu as juste de la chance pour cette fois. Tu verras: dans 2 minutes 30 tu feras moins la maligne !
L'ange parait la plupart des coups venant de l'étrange arme de Susanoo et arrêta les flammes qu'il envoyait avant qu'elles ne l'atteignent. L'ange semblait maitriser des techniques de corps à corps et enchaina les attaques.
Jun resta au niveau du bâtiment, il était troublé et savait pertinemment que sa magie était trop faible. Aï était à ses côtés, ainsi que d'autres blessés. Yozora était toujours coincé dans son lit.
Aucune des personnes présentes ne pouvaient faire face à Susanoo à part cet ange.
Aï: Qui l'a invoqué ?
Jun: Aucune idée...
C'est alors que Jun sentit une puissance magique venant de son torse.
Jun: ça vient des cartes de Petra.
Il les sortit du porte-cartes qu'il gardait au cou depuis que Petra était morte. Il entendit alors une voix connue.
Jibril: Ici Jibril ! Tu te rappelles ? L'ange de Petra. Je n'ai pas beaucoup de temps alors je vais faire vite.
Jun: (Je me rappelle de vous.)
Jibril: Très bien. Dans ce cas je vais faire en sorte que vous puissiez devenir le maître de cet ange. Vous avez juste à prendre une carte vierge, faire en sorte qu'elle touche l'ange, puis vous utiliser la formule magique "close" pour la connecter à la carte.
Jun: Mais je ne suis pas invocateur !
JIbril: Dans ce cas précis ça ira ! Faites-moi confiance !
Jibril coup alors la communication. Aï fût surprise que Jun parle tout seul, elle pensa qu'il devait être troublé et qu'il sortait une excuse sans savoir quoi dire.
Malgré le semblable avantage de l'ange sur Susanoo, cette dernière se prit un coup de l'immense arme de Susanoo et fût propulsée contre le mur de l'hôpital, à côté de Jun.
???, en se relevant: Dépêchez-vous de devenir mon maître !
Jun écouta ses instincts et attrapa une carte vierge du stock qu'il avait. Il la posa sur l'ange et prononça la formule. Une lumière venant de l'ange entra dans la carte et Jun sentit que sa magie à lui-aussi était puisée.
Au moment de la création du lien avec l'ange, cette dernière tourna la tête vers Jun: il crût apercevoir Petra l'espace d'un instant.
Jun: C'est vraiment toi ? P...
Il n'arrivait à prononcer le nom de Petra mais il le voulait au plus profond de lui.
???: On en parlera la prochaine fois que vous m'invoquerez maître.
Pendant leur discussion, Aï remarqua que Susanoo se tenait la poitrine.
Aï: Bougez-vous c'est le moment de l'achever !
L'ange, entendant ça, fonça sur Susanoo. Mais elle avait raté le laps de temps où il changeait de magie et était vulnérable. Il ne restait maintenant plus que mètres entre elle et Susanoo. Jun sentit au plus profond de lui qu'une part de ses réserves magiques étaient utilisées, peut être par l'ange.
Susanoo: Activation de la magie des corps célestes. -météore-
La magie entoura alors Susanoo dans un halo doré et il se déplaça alors à une vitesse ahurissante.
???: Quoi ? (PS: C'est le même ange)
L'ange se prit un violent coup dans le ventre qui l'envoya dans les airs. Elle se stabilisa à une dizaine de mètres au dessus du sol, en se tenant le ventre.
???: (Au moins il ne peut pas voler)
Grande erreur: en effet Susanoo fusa vers elle et elle se prit un nouveau coup dans le ventre.
???: Argh !
Elle fut envoyé un peu plus loin et Susanoo enchaina les coups puissants que l'ange ne parvenait pas à éviter. Elle se prit alors une dose de magie céleste concentrée dans le poing de Susanoo qui la fit retomber en direction du sol.
Susanoo positionna son poing droit dans la paume de la main gauche, son index et son majeur relevés.
Susanoo: Subis le jugement des 7 étoiles: Par la grande ourse !
Des cercles magiques apparurent formant la constellation de la grande ourse et des rayons de lumière fusèrent vers le sol. L'ange fût gravement touché et une partie de la rue fût détruite.
Jun et les autres se réfugièrent à l'intérieur.
Jun: Mais il est fou ! Courage mademoiselle l'ange ! On croit en vous !
Mais l'ange avait du mal à se relever après une telle attaque.
???: La magie des corps célestes... Quelle magie terrifiante. Comment peut-il maitriser différentes magies et une aussi puissante ?
Pendant que l'ange peinait à se relever, Susanoo était déjà revenu au sol. Il se positionna en se courbant et dirigea ses mains vers le bas, avec tous ses doigts fermés sauf l'index et le majeur.
Susanoo: Je pensais qu'un ange aurait plus de résistance face à la magie céleste... Bon, j'imagine que l'empereur ne m'en voudra pas trop si je détruis un peu une ville comme celle-là, au beau milieu des montagnes.
Il commença alors à déplacer lentement sa main droite jusqu'à ce qu'elle soit vers le haut. Les nuages passèrent au noir au-dessus de lui et commencèrent à tourner, formant une sorte de cyclone couvrant une grande zone autour d'eux, même le ciel.
Susanoo: Véritable magie céleste: Destruction stellaire !!
???: C'est une blague ?!
Un astre céleste commença alors sa descente sur la ville enneigée, bien trop massif pour être détruit.
L'ange lança un regard noir à Susanoo sans avoir la force de bouger.
???: Enfoiré !
La masse rocheuse se rapprocha de plus en plus du sol et...
BOOOOOOOOUUUUMMMM !
-fin du chapitre 17-
Fin
A suivre
Jour 7: Quand il y en a plus il y en a encore...