Retourner sur visunove, appuyez sur F11 pour une meilleure lecture. Sauvegarder
Hakobe, Angelo VS Susanoo;
Le maître de guilde semblait dans une situation assez compliqué: Susanoo s'apprêtait à lancer le sort "Altairis" qui ferait de gros ravages.
De son côté Angelo était prêt à l'arrêter ou du moins le dévier avec "Noth-Ink". Mais c'est à ce moment qu'il vu quelque chose qui lui fit extrêmement plaisir.
Angelo: (C'en est fini de lui...)
Le maître d'Angel Crow se détendit tandis que Susanoo sentit une pression sur sa poitrine: une jeune fille aux courts cheveux et noirs vêtue de vêtements noirs venait de poser sa paume contre la torse de Susanoo.
Il ne l'avait pas du tout vu ou sentit arriver, mais elle se trouvait bien là, face à lui, alors qu'Altaris chargeait au dessus de lui.
???: -Claustrophobie-
Une étrange boîte noire commença à entourer et à emprisonner ensemble Susanoo et son sort.
Susanoo tenta de frapper cette mystérieuse petite fille mais elle était trop agile et esquiva sans peine.
La boîte se referma autour de Susanoo, qui commença alors à paniquer de se retrouver enfermé avec son sort sans pouvoir le lancer.
Il frappait dans la boîte pour tenter de sortir mais elle résistait. Il ne pouvait pas savoir qu'elle ne disparaitrait seulement s'il arrivait à se calmer...
Une dizaine de secondes plus tard, ce qu'il craignait arriva: le temps était écoulé et il ne contrôlait plus la magie des corps célestes.
Susanoo: Et merde...
Altarais tomba alors droit sur Susanoo, la magie l'écrasant sous son poids.
Au dehors, on pouvait entendre ses cris de douleur.
La petite fille tourna alors la tête vers Angelo et lui adressa un sourire, puis elle repartit comme elle était arrivée, c'est-à-dire discrètement, pour retourner dans les ruelles de la ville.
Altaris explosa. La boîte ne pût supporter autant d'énergie magique et fût détruite à son tour. Le souffle de l'explosion força Angelo à se protéger les yeux en mettant son bras devant.
Le maître pût alors apercevoir Susanoo allongé au sol, les yeux révulsés et visiblement inconscient. La plupart de ses vêtements avaient brûlés et il avait des marques de brûlures sur son torse.
Angelo: Tu nous auras donné du fil à retordre...
Le maître leva alors les yeux vers sa ville désormais réduite d'un quart.
Angelo: Merci Alpha.
[...]LE LENDEMAIN, les mages dans les camps près du champ de bataille apprirent l'attaque et la destruction partielle d'Hakobe, ainsi que le nombre de victimes qu'elle avait engendré.
Les combattants et mages furent très choqués, surtout ceux d'Angel Crow. Ils furent néanmoins soulagés que l'homme responsable ait été vaincu et arrêté par Angelo.
Parmi les personnes présentes se trouve Isilis. Sa seule crainte du moment était de savoir si la bibliothèque, et donc son appartement situé juste au-dessus, étaient toujours en un seul morceau.
La réponse est oui, mais la jeune femme n'avait aucun moyen de le savoir à part retourner à Hakobe. Malheureusement ça lui est impossible: elle fait partie des mages qui doivent aller combattre, ordre d'Angelo.
Sans la décision du maître d'Angel Crow de l'envoyer combattre, Isilis aurait pu rester tranquillement dans son appartement sans avoir à combattre mais non ! le maître s'était souvenu de son existence et lui avait bien fait comprendre que si elle refusait elle aurait à en subir les conséquences.
La voilà donc à attendre son intervention sur le champ de bataille, préoccupée par son stock de potions possiblement détruit.
Une jeune femme blonde l'accompagnait: Sam. Le contraste entre elles était flagrant: alors qu'Islis portait une longue cape à capuche qui cachait l'intégralité de son corps, Sam avait retiré son maillot et se trouvait comme si de rien n'était en soutif, ce dont les hommes n'allaient pas se plaindre.
Sam: C'est quand même malheureux ce qu'il leur ai arrivé...
Sam joignit les mains pour une prière silencieuse aux dieux. Même si elle y croit moyen elle se dit que si jamais ils existent elle aura fait quelque chose.
Isilis resta silencieuse, comme à son habitude. Cela faisait plusieurs jours que les deux jeunes femmes se côtoyaient mais Isilis avait à peine adresser un bonjour à Sam. Même les pelotages de seins n'avaient pas fait réagir Isilis.
Sam: Tu viens d'Hakobe c'est ça ? Je sais que t'es pas du genre bavarde donc je me contenterais d'un hochement de tête...
Isilis fit oui de la tête.
Sam: D'accord. J'espère que ton chez-toi est toujours entier.
L'heure tournait et soldats et mages furent répartis sur le front.
Durant la formation des équipes, Sam s'était retrouvée avec Isilis.
Elles se retrouvèrent dans la mêlée: Sam, grâce à ses différentes épées (d'air, d'eau, de feu et de terre) parvenait à battre des ennemis les uns après les autres. De son côté Isilis jouait de sa carabine magique pour garder des réserves de potions tout en se déplaçant rapidement sur son balai magique.
A un moment les deux mages se retrouvèrent au milieu d'ennemis visiblement vaincus.
Alors qu'elles s’apprêtaient à se séparer elles aperçurent une étrange brume violette à une dizaine de mètres d'elles. Il leur sembla alors plus prudent de rester groupées et prudentes.
Elles entendirent des cris de désespoir venant de la brume puis au bout de quelques instants, plus rien. Les doigts d'Isilis se crispèrent sur la crosse de son pistolet et elle mit une main sous sa cape, prête à saisir une fiole de potion. De son côté, Sam tenait fermement deux épées en main.
La brume commença à se dissiper et deux silhouettes assez petites commencèrent à se distinguer.
Sam et Isilis les distinguait de mieux en mieux: il s'agit de deux jeunes filles d'environ 13 ou 14 ans habillées dans un style lolita-fashion.
Isilis et Sam pensèrent en même temps qu'il ne faut pas les prendre à la légère et se tinrent prêtes à se battre.
Pest: Tiens, voilà d'autres ennemis...
Shiroyasha: Effectivement. Un duo qui semble assez intéressant.
Bien qu'elles ne connaissent pas vraiment, Isilis et Sam allaient devoir se faire confiance si elles voulaient rester en vie.
Pest: On la joue comment ?
Shiroyasha: Comme d'habitude non ? On les fait sombrer dans le désespoir.
Les deux jeunes filles lancèrent un regard de défi à Sam et Isilis, puis une étrange brume violette semblable à celle qui s'était dissipée sortit des manches de Pest.
Sam: ça ne me dit rien qui vaille... Je suis sûre qu'elles savent se repérer dans cette brume et que nous on y verra rien...
Sam était bien décidée à frapper avant que la brume l'empêche de voir à 2 mètres devant elle. Elle fit apparaître deux épées de glace et chargea.
Elle visait Pest, la créatrice de brume, mais la jeune fille était plutôt agile et même si elle ne faisait que reculer elle ne prenait aucun coup, malgré l'agilité de Sam.
Pest: Un peu lent...
Pest leva les bras en direction de Sam et lui projeta un violent lot de brume en plein visage. Sam bondit en arrière, momentanément aveugle.
Isilis trouvait que Sam avait été un peu imprudente et sortait maintenant des lunettes d'une poche de sa cape (genre lunettes d'aviateur hermétique) qui lui permettrait au moins de ne pas subir de douleur aux yeux. Elle se mit en position de tir et visa Shiroyasha, mais cette dernière esquiva en faisant quelques pas sur le côté, les balles frôlant ses vêtements.
La brume recouvrit peu à peu les 4 ennemis et les séparèrent.
La situation ne rassura guère les deux mages de Fiore. Isilis se concentra sur ses autres sens que la vue mais ne parvient pas à distinguer des sources de magie proche et en déduisit que leurs ennemies étaient au moins à une dizaine de mètres d'elle.
Isilis: (on est mal parties...)
Isilis essaya de penser à quelques stratégies mais rien d'extraordinaire ne lui venait à l'esprit. Elle pourrait dissiper la brume avec "les forces de Brocéliande" mais ce serait trop aléatoire.
De son côté Sam commençait à tousser et avoir les yeux qui lui piquent. Elle les ferma et tenta de garder son calme. Sa tenue faite à peu près comme une armure, mais en format plus léger, lui permettrait sans doute de tenir quelques attaques, ou du moins l'espérait-elle.
Sam: (Bien... Si elles doivent employer ce genre de technique c'est que leur force de frappe doit pas être extraordinaire. De plus aucune d'elles n'était armée. La seule inconnue de l'histoire c'est la magie de la deuxième.)
Sam reprenait contenance et fit le vide en elle, cherchant la moindre présence autour d'elle. Elle sentit un flux magique à sa gauche et donna un coup d'épée de glace. Il lui sembla frapper dans une substance gluante.
Sam: (Qu'est-ce que c'était ? )
A une dizaine de mètres, Isilis sentit une substance gluante commencer à lui recouvrir les pieds. Sans paniquer elle se pencha alors et plongea la main gauche dedans pour savoir de quoi il s'agissait.
Rapprochant son visage du sol elle put apercevoir que la substance avait une teinte plus ou moins bleu.
Isilis: (Du slime... Leur technique est donc de nous empêcher de voir, ensuite sans qu'on ne puisse rien faire pour les stopper le slime se propage et on meurt étouffées à l'intérieur... Diabolique...) *PS: c'est exactement ça leur plan*
Isilis se rappela aussi que le feu permettait de ralentir sa propagation, ce qui lui donnerait un peu plus de temps pour s'en sortir.
Elle prit une fiole de sous sa cape et la secoua frénétiquement, avant de la longer dans le slime en débouchant la bouteille. Une attaque élémentaire devait sortir au hasard de la fiole au hasard selon 4 possibilités. Isilis espérait que ce serait des flammes. En tout cas ce ne fût pas la racine donc ça la rassurait un minimum. La magie fût retenue dans le slime, provoquant une augmentation de sa température. Ainsi, le slime se propagerait à vitesse moindre.
Pendant qu'elle savait qu'elle n'était pas observée, Isilis sortit une autre fiole de sa cape et enduisit cette dernière avec le liquide que contenait la fiole. Elle espérait qu'elle ne faisait pas ça inutilement.
Pendant ce temps Sam était toujours en train d'éviter des attaques de slime venant de plusieurs côtés. Elle ne put esquiver et frapper la matière visqueuse que grâce à ses réflexes et ses sens.
Sam: (Comment m'en sortir ?)
A un moment elle rentra dans quelqu'un sans le vouloir. Elle s'apprêtait à la frapper de toutes ses forces quand elle réalisa que la personne en question était plutôt grande et qu'il ne pouvait pas s'agir des deux fillettes qu'elle combattait. Le sabre de glace s'arrêta à quelques centimètres du visage d'Isilis.
Sam: Désolée... Un peu plus et...
Isilis parvient à articuler:
Isilis: Pas grave... Problème plus urgent.
Sam sentit alors ses pieds se recouvrir d'une substance gluante.
Sam: Qu'est-ce que ?...
Isilis: Slime. Élimination: glace puis feu.
Bien qu'elle avait parlé assez peu Sam avait comprit ce qu'avait voulu lui dire Isilis et lui chuchota.
Sam: ça tombe bien je peux créer des sabres de glace et de feu.
Sam s'apprêtait à tenter cette combinaison pour se libérer quand Isilis lui attrapa le poignet. La mage de potion fit un effort surhumain pour lui adresser ces mots:
Isilis: Fais-moi confiance. Attaque seulement à mon signal.
Sam ne comprenait pas vraiment mais elle imaginait qu'Isilis avait un plan pour les sortir de là.
A quelques mètres d'elles, du côté de Pest et Shiroyasha.
Shiroyasha: Myll, ta quantité de slime augmente moins vite que d'habitude... Elles devraient être au moins recouverte jusqu'à la poitrine. Si je t'ai crée grâce à la magie de la vie ce n'est pas pour me faire patienter.
Myll: Oui maitresse vous avez raison ! Je m'excuse.
Myll est une créature crée grâce à la magie de Shiroyasha et du slime. Cette créature a la capacité naturelle de produire plus de slime et possède aussi un pouvoir magique (que vous allez découvrir très vite).
Myll s'empressa de créer plus de slime à la demande de sa maitresse. Peu de temps après Sam et Isilis furent recouvertes entièrement d'une étrange substance bleu.
Pest: C'est un peu trop ce coup-ci...
Shiroyasha, excédée: Dès qu'on rentre tu seras punie... En attendant on fait comme d'habitude: envoies-leur nos souvenirs pour qu'elles meurent en ayant connaissance de la souffrance que nous avons connue.
Myll créa deux tentacules de slime et les posa sur le front de Pest et Shiroyasha. Un dernier tentacule rejoignit le blob recouvrant Sam et Isilis.
C'est alors que les souvenirs des deux jeunes filles passèrent par les tentacules et rejoignirent les cerveaux de l'autre duo.
Ce qui n'était pas prévu en revanche c'était que les deux jeunes filles reçurent les souvenirs de Sam et Isils: des souvenirs de jeune filles qui ont vécu dans la rue, qui ont connu le malheur et tout un tas de sévices corporels et psychologiques. Les deux jeunes filles se mirent à hurler face à ces vies de supplices.
Dans leur blob, Sam et Isilis reçurent l'intégralité des souvenirs de Pest et Shiroyasha: elles ont vécues à l'orphelinat où elles sont devenues meilleures amies. Mais ce rapprochement s'est fait seulement parce qu'elles étaient toutes les deux persécutées par les autres enfants. Un jour des soldats de l'empire vinrent pour tester la compatibilité magique des enfants de cet orphelinat.
Pest et Shiroyasha (6 ans), avaient alors rejoins alors un laboratoire de l'armée dans lequel elles étaient enfermées dans des chambres séparées. Durant la journée elles étaient installées sur une table d'opération et testées à coups de décharges magiques (voir ce qui est arrivé à Ultia enfant une fois que Ul, sa mère, l'ait confié à un labo qui prétendait pouvoir la soigner)
Une fois plus dociles elles apprirent une magie spéciale pour chacune et devinrent des petits toutous de l'empire, puis l'année de leurs 14 ans des soldats envoyés sur le front.
Vous vous demandez sans doute pourquoi ces jeunes filles ont reçu les souvenirs de leurs ennemis alors que cela ne faisait pas du tout parti de leur plan.
Eh bien en fait la potion qu'à verser Isilis sur sa cape permet de renvoyer un sort qu'elle subit (magie "ricochet"). Subissant donc un sort d'ajout de souvenirs, ce sort fût renvoyer en sens inverse. Les quatre filles connaissaient maintenant toute la vie des trois autres, leurs peines comme leurs joies (même si ces dernières sont en moins grand nombre).
Le blob entourant Sam et Isilis disparut alors, les libérant. En réalité ce n'était pas le slime de Myll mais le sort de "la protection de Circée" d'Isilis.
Isilis: -Les forces de Brocéliandre- !
Tandis que Sam les libérait du slime restant à leurs pieds grâce à une épée de glace et une autre de feu, Isilis utilisa les "forces de Borcéliandre" afin de créer un fort courant d'air permettant de dégager tout le brouillard de la zone. (elle réussit la deuxième fois, de la première fiole utilisé était sortit un torrent d'eau)
Sam aperçut alors la créature de slime Myll, bondit vers elle puis lui planta son épée de glace dans la poitrine. Son corps commença à geler et Sam lui trancha le cou avec son épée de feu dès qu'il avait commencé à geler. La tête de Myll roula sur quelques mètres.
Pest et Shiroyasha était toutes les deux à genoux, pleurant et tremblantes, se tenant le corps en s'entourant avec leurs propres bras. Sam colla une épée sous la gorge de chacune d'elles.
Sam: Échec et mat.
Isilis les rejoignit et se mit à genoux devant les deux fillettes. Elle se voulut calme:
Isilis: Vous avez vécu des choses horribles, tout ça à cause de l'empire. Mais vous voyez, nous, nous avons réussi à les surmonter. L'empire n'a aucune emprise physique sur vous, vous pouvez partir quand vous voulez.
C'est surement ses nouveaux souvenirs venant d'autres personnes qui ont réussi à la faire autant parler. Malgré tout elle fût prise d'une soudaine toux. Sam pensa avoir comprit ce qu'elle voulait; après tout elle avait tout les souvenirs de la mage des potions en tête.
Sam: Vous savez surement ce qu'elle veut dire. Rentrez avec nous. Nous formerons une grande famille et nous rattraperons votre enfance gâchée.
Les deux jeunes filles levèrent leurs yeux pleins de larmes vers Sam et Isilis.
Le cœur envahi d'espoir, elles se jetèrent dans les bras des deux mages et pleurèrent en les enlaçant.
Mais n'oublions pas que nous sommes sur un champ de bataille... Un ennemi tenta de les attaquer, épée en main. Le quatuor n'avait pas le temps de réagir.
L'ennemi se prit alors une flèche magique verte en pleine tête et tomba raide mort.
Un homme s'avança vers elles, un arc aux reflets verts à la main:
Karl: Ne me remerciez pas. Vous devez surement être à court de magie, fuyez !
Sam et Isilis prirent Pest et Shiroyasha sur leurs dos et partirent rejoindre leur camp.
Arrivées là-bas les soldats voulurent bien sûr arrêter Pest et Shiroyasha mais Sam et Isilis s'interposèrent en réclamant que ce soit elles qui les surveille.
Les deux jeunes filles furent tout de même obligées de porter des menottes neutralisant leur magie (pierres réfractaires) mais néanmoins heureuses de se trouver en compagnie de Sam et Isilis: elles savaient au plus profond d'elles que les deux jeune femmes tiendraient leur promesse.
Suite des combat au prochain chapitre.
-fin du chapitre 19-
Fin
A suivre
Jours 7 et 8: Boîte et combat en duo (front Nord)