Retourner sur visunove, appuyez sur F11 pour une meilleure lecture. Sauvegarder
UNE HEURE ET DEMI APRÈS LA PRISE D'HARGEON
Hakobe, guilde de mages d'Angel Crow, bureau du maître Angelo.
Le maître était assis à son bureau, visiblement concentré sur un dossier important, tandis que le mage de rang S de la guilde, Iorek Frostclaw, était tranquillement assis sur le canapé de la pièce, à moitié en train de dormir. Quelques heures auparavant il était revenu d'une mission et avait rejoins le bureau du maître pour discuter du déroulement de la mission, sauf qu'il n'en est pas sorti depuis.
Iorek fût "réveillé" par un bruit de coup contre le carreau de la fenêtre.
Angelo: Vas voir ce qu'ils nous veulent.
Iorek se leva et se dirigea vers la fenêtre: un oiseau assez gros se tenait sur le rebord derrière la vitre. Mais un détail frappa Iorek:
Iorek: Maître, l'oiseau magique a les ailes noirs. C'est assez rare pour se genre de spécimen...
Angelo se bloqua d'un coup et resta immobile. Il se leva, comme si le dossier n'avait plus d'importance et alla à la fenêtre.
Iorek s'écarta pour laisser passer. Le maître ouvrit la fenêtre. L'oiseau entra dans la pièce et se posa sur le bureau.
Angelo récupéra le message qui était accroché à sa patte et le déroula. Le papier s'agrandit alors par magie, dévoilant le texte.
Iorek laissa le temps à Angelo de lire.
Iorek: Ça dit quoi ?
Angelo: Que l'empire de Minstrel, au Sud, a décidé de nous déclarer la guerre et a déjà mis la main sur la ville d'Hargeon. C'est de source sûre.
Iorek: Les infos qu'ils nous avaient donc donné étaient vraies.
???: Vous doutiez de moi ?
Angelo et Iorek se retournèrent en même temps en direction de la porte du bureau qui venait de s'ouvrir. Un enfant aux yeux d'une étrange teinte dorée entra dans la pièce.
Iorek: Sam ? Que fais-tu ici ? C'est lui qui vous a fait cette mise en garde ?
Sam: Oui c'est bien moi qui vous ait prévenu d'une future attaque de notre pays.
Iorek: Comment tu as pu savoir ça Sam ?
Sam: Disons que j'ai eu l'aide de quelqu'un d'extrêmement haut placé. Maître, vos doutes sont dissipés à présent ?
Angelo: Je dois avouer que je suis encore septique... Il faudra que tu m'expliques tout en détail.
Sam: Comme je vous l'ai déjà dit, c'est impossible. On peut passer à la suite des opérations ?
Angelo: Je crois que l'on a pas le choix. Iorek, vas prévenir les membres de la guilde que nous sommes dans une situation sans précédent. Pendant ce temps je vais rendre une petite visite à quelques personnes.
Angelo prit son manteau, et Sam le laissa passer le maître qui sortit de son bureau.
Iorek trouvait son attitude étrange alors qu'un combat de grande ampleur allait débuter mais il se dit que le maître avait ses raisons.
Le lycanthrope se tourna alors vers Sam:
Iorek: Étant donné que tu es le fameux informateur ça veut dire que c'est toi qui doit te charger d'éliminer une personne en particulier dans les rangs adverses.
Sam: Effectivement. Tant que cette personne sera en vie les combats ne cesseront pas avec ce pays. Si nous les repoussons ils continueront d'attaquer d'autres pays.
Iorek: Tu n'es pas un peu jeune pour ça ?
Sam: Va savoir. Moi-même je ne sais pas pourquoi j'ai été choisi.
Un silence suivi cette discussion. Sam le brisa peu de temps après:
Sam: Tu ne devais pas prévenir les membres de la guilde ?
Iorek: J'y vais tout de suite.
Iorek sortit à son tour du bureau pour rejoindre le hall de la guilde.
Sam se dirigea vers la fenêtre et regarda la montagne enneigée qu'est le mont Hakobe.
Sam: Tanya, au nom de Kami-sama je jure que je t'éliminerais, même si je dois y laisser ma vie.
Des ailes d'or se déployèrent dans le dos de Sam.
Sam: Telle est la mission qui m'a été confiée.
[...] De son côté, Angelo Corvino s'était rendu en ville pour rendre visite à différents groupes agissant dans l'ombre pour leur annoncer le début de la guerre.
L'objectif d'Angelo était de mettre la main sur le plus d'armes et de matériels avant que l'armée adverse n'avance trop dans le pays.
Angelo: (Il va surement falloir que je libère "le cauchemar"... Mais je verrais selon l'avancée des troupes adverses.)
Depuis le départ de son bureau, les membres d'Angel Crow ne virent pas leur maître durant plusieurs jours.
-fin du chapitre 8-
Fin
A suivre
L'enfant d'Hakobe